Vampire Kisses, tome 1 – Ellen Schreiber

[Livre] Vampire kisses

Résumé.
Raven, 16 ans, vit à Dullsville, la ville de l’ennui. C’est bien simple : il ne s’y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours. Le look gothique et l’esprit rebelle de Raven en font une originale… mais pas pour longtemps !
Le manoir étrange, aux fenêtres clouées de planches et prétendument hanté est vide depuis des années..enfin jusqu’à ce que de nouveaux occupants emménagent. Qui sont ces gens ? Et surtout, qui est le beau, sombre et insaisissable Alexander Sterling ? Si les rumeurs disent vrai, ce sont des vampires.
Raven, qui rêve d’un baiser avec un vampire depuis la maternelle, est prête à risquer sa vie pour découvrir la vérité.

*

Mon avis.
Vampire Kisses a été une lecture très simple et en même temps assez mouvementée!

Notre héroïne, Raven, est une accro de vampires et si elle pouvait en devenir un, elle ne se ferait pas prier. Au début du livre, elle est presque agaçante à sans cesse répéter qu’elle aimerait se faire mordre pour ainsi se transformer. Les airs qu’elle se donne en deviennent un peu ridicules.

Et puis finalement, au fur et à mesure de la lecture et que l’histoire évolue, elle se révèle moins creuse qu’elle n’y paraissait et surtout, plus mature.

Cela, parce qu’elle rencontre Alexander, qui nous fait nous poser la question sur sa véritable identité tout au long du livre. Jusqu’à la fin, je n’ai su que penser!

Du côté des personnages secondaire, la meilleure amie de Raven, Becky, est un peu trop passive (ou alors c’est parce qu’elle est très trouillarde) mais finalement, elle n’a pas grand intérêt.

Celui qui a plus retenu mon attention est Trevor, qui évolue lui aussi au fil de l’histoire, jusqu’à en devenir un peu effrayant.

L’histoire en elle-même n’a rien de grandement original, une adolescente obsédée par les vampires et qui se sent irrémédiablement attirée par le nouvel arrivant de la ville qui a un côté sombre, personnellement, ça me rappelle quelque chose. Mais finalement le suspense sur la conclusion est bien ficelé et nous donne envie de continuer à tourner les pages pour enfin savoir si Alexander est réellement un vampire ou juste un artiste un peu renfermé sur lui-même!

Un grand merci à Livraddict et Castelmore pour ce livre!

*

Ma note.

*

*

Les plus.
Les tomes suivants: Cercueil Blues (déjà paru) – Vampireville (19 août)
Les romans ont été adaptés en manga: Vampire Kisses, Blood Relatives
Le site officiel de l’auteure

*

Publicités

6 commentaires sur « Vampire Kisses, tome 1 – Ellen Schreiber »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s