Devil City, tome 1 – Jana Oliver

[Livre] Devil city 1

*

Résumé.
Piégeur de démons : Un métier dangereux et exclusivement masculin.
Pourtant, c’est la carrière qu’a choisi Riley Blackthorne. Dans un monde en ruine, démoli par des démons apparus à la surface de la terre, elle devra prouver à tous qu’elle est de la trempe des meilleurs. Ça tombe plutôt bien, les démons n’attendaient que ça.

*

Mon avis.
Voilà un livre qui commence difficilement mais qui se rattrape par la suite en nous embarquant dans un monde apocalyptique envahi par les démons.

Notre héroïne, Riley a la volonté de réussir, de s’imposer dans un univers d’hommes, de montrer qu’elle n’est pas que « la fille de » et qu’elle peut s’en sortir seule.
Malheureusement pour elle, elle n’est pas aidée. D’un côté, les démons la connaissent, s’en prennent à elle volontiers et ne lui laisse aucun répit. De l’autre côté, la Guilde des Chasseurs ne l’accepte pas complètement. Les femmes ne sont normalement pas admises dans leur équipe et ce n’est pas son nom de famille qui va lui donner un avantage.

Au fur et à mesure de l’histoire, Riley se retrouve de plus en plus dans les ennuis. Plus elle essaye de régler les choses, plus elle se retrouve menacée. Elle ne peut compter que sur quelques alliés comme Beck, qu’elle déteste par-dessus tout et le gentil Simon.
Autant dire que tout va mal pour elle.

C’est une mademoiselle Toutlemonde qui n’a pas de super-pouvoirs, pas de révélation ou même pas de réel talent. Malgré cela (ou peut être même, grâce à cela) on se prend d’affection pour elle. Elle est jeune et tente de réussir sa vie, on ne peut que la soutenir.

Les personnages secondaires sont peut être un peu clichés mais finalement, ils s’intègrent assez bien au contexte. Le Chasseur Harper qui est un vieux rabougri, le gentil petit Simon très pieu et toujours au petit soin, le meilleur ami Peter qui soutient tant qu’il peut et, surtout, Beck, le protecteur qui n’en a pas l’air. Ce dernier est d’ailleurs mon préféré, non pas parce qu’il est un des personnages les plus importants, mais par son caractère. Il a une poigne de fer quand il le faut et en même temps, on sent les blessures que cache l’alcool qu’il boit.

L’histoire en elle-même tient assez bien debout même si on ne comprend pas toujours de quoi il retourne. On s’aperçoit d’ailleurs que l’auteure aime bien laisser certaines choses en suspend pour que nous lecteurs, n’en sachions pas vraiment plus que nos héros. Pas mal de questions apparaissent donc au fur et à mesure du livre et laissent penser à une suite des plus mouvementées.

Pour terminer, ce livre a un point positif non négligeable: même si l’action démarre doucement, on se retrouve vite plongé au coeur de l’action et il devient très difficile de refermer le livre tellement on a envie de savoir la suite! (et d’ailleurs, on n’est pas déçu par la fin…)
J’ai donc réellement hâte de connaître la suite de cette aventure dans cet univers où les démons font la loi…

Merci à Castelmore pour cette superbe découverte!

*

– Riley? Tu te sens bien?
– Malade…
– Qu’est ce qui s’est passé?
– Ils l’ont… volé.
– Ils ont volé quoi?
– Le démon m’a eue… Désolée. Tu avais… raison.
Elle raccrocha et laissa le téléphone tomber à côté d’elle sur le lit, sachant que Beck retrouverait son corps et l’enterrerait à côté de ses parents.
Même pas besoin de me faire surveiller…

*

Ma note.
[Note] 4

*

Les plus.
Le site officiel de l’auteure
La page du livre

*

Publicités

7 commentaires sur « Devil City, tome 1 – Jana Oliver »

  1. Pour moi, ce premier tome est un coup de coeur ! Je me suis vraiment prise d’affection pour Riley et toutes les épreuves par lesquelles elle passe sont tellement dures au vu de son âge que j’avais envie de la protéger, de l’aider… Le sujet du livre m’a interpellé étant donné le contexte actuel de la crise ! Vivement le tome 2 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s