Top ten tuesday #14

[Blog] Top ten tuesday

*

Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français chez Iani.

Le thème de cette semaine est: Les 10 passages de livres que vous n’oublierez jamais
Alors là, quand il a fallut que je réponde à ça, j’ai eu d’un seul coup l’impression de ne rien avoir lu! (ben ouais, j’ai une mémoire de poisson-rouge alors) Du coup, vous n’aurez que 8 extraits ^^
[PS: attention aux spoilers!]

*

• 01 • Dreamcatcher •
« La chose qui avait habité le corps de McCarthy atterrit sur la poitrine de Beaver avec un bruit mou. Il s’en dégageait la même odeur que celle des vents du mort – une puanteur violente où se mêlaient l’huile de vidange, l’éther et le méthane. Le fouet tout en muscles qui constituait la partie inférieure de la bête s’enroula autour de la taille de Beaver. La tête frappa et les dents se refermèrent sur son nez.
Hurlant, tapant la chose à coups de point, il tomba à la renverse sur les toilettes. Le couvercle était resté en position relevée depuis que la chose s’en était évadée ; la lunette, par contre, était retombée en place. C’est sur elle que s’effondra le Beav, mais elle cassa et son derrière s’enfonça dans la porcelaine de la cuvette, tandis que le monstre fouinesque s’agrippait à sa aille et lui réduisait la figure en bouillie. »

[Livre] Dreamcatcher

*

• 02 • Harry Potter et le prince de sang-mêlé •
« – Severus…
Rien, au cours de cette soirée, n’aurait pu autant terrifier Harry: pour la première fois,
Dumbledore avait un ton suppliant.

Rogue resta silencieux. Il s’avança et repoussa brutalement Malefoy. Les Mangemorts reculèrent sans un mot. Même le loup-garou paraissait intimidé.
Rogue observa Dumbledore un moment, et l’on voyait la répugnance,
la haine creuser les traits rudes de son visage.

– Severus… S’il vous plait…
Rogue leva sa baguette et la pointa droit sur Dumbledore.
– Avada Kedavra!
Un jet de lumière verte jaillit de la baguette de Rogue et fappa Dumbledore en pleine poitrine. Le cri d’horreur que Harry aurait voulu pousser ne parvint pas à sortir de sa gorge. Silencieux et immobile, il ne put que regarder Dumbledore qui fut projeté dans les airs comme par une explosion. Pendant une fraction de seconde, il sembla suspendu sous la tête de mort étincelante puis retomba lentement en arrière, par-dessus les remparts, telle une grosse poupée de chiffon, avant de disparaître dans le vide. »

[Livre] Harry Potter 6

*

• 03 • La nostalgie de l’ange •
« Mes voisins et mes professeurs, mes amis formèrent un cercle autour du lieu présumé, très proche de celui où j’avais effectivement été tuée. A peine le pied dehors, mon père, mon frère et m soeur entendirent à nouveau les chants. Mon père se pencha et se jeta de tout son corps vers la chaleur et la lumière. Il avait tellement envie que tous se souviennent de moi, et dans leurs coeurs et dans leurs esprits. Je compris quelque chose en les regardant: presque tous me disaient au revoir. »

[Livre] La nostalgie de l'ange

*

• 04 • Le dernier hiver •
« – Partez, et ne vous retournez pas.
Il ajouta, après un silence, lui que les effusions avaient toujours mis mal à l’aise:
– Je vous aime.
Dans ces trois mots, c’étaient toute son âme, tout son coeur, qu’il avait glissés. Ni johan ni Fanie ne purent lui répondre, muselés par l’émotion. Déjà, alarmé par une faible plainte, Théo se retournait vers le petit ange mourant qu’il serrait dans ses bras. A gestes lents, il balaya les mèches cendrées, emperlées de sueur, qui zébraient son front.
– Ne t’inquiète pas, je suis là… je suis là.
– J’ai… j’ai froid… souffla une voix fragile.
– Je suis avec toi, Laure… C’est moi, c’est Théo. »

[Livre] Le dernier hiver

*

• 05 • Les royaumes du nord •
« Il échangèrent un ultime baiser, si précipité et maladroit que leurs joues se cognèrent, et une larme provenant de l’oeil de Lyra se colla sur le visage de Will. Leurs deux daemons s’embrassèrent pour se dire adieu, puis Pantalaimon franchit la fenêtre en bondissant pour se réfugier dans les bras de Lyra, et Will commença à refermer l’ouverture… Voilà, c’est fini, le passage était bouché, Lyra avait disparu. »

[Livre] A la croisée des mondes 3

*

• 06 • Ne t’inquiète pas pour moi •
(malheureusement, je n’ai pas le livre et donc ne peut vous donner le passage précis mais celui qui m’a marqué est la scène de fin lorsque Claire lit la lettre de sa mère)

[Livre] Ne t'inquiète pas pour moi

*

• 07 • Quatre filles et un jean, le deuxième été •
« Elle s’allongea sur la pelouse. Tant pis si ses vêtements étaient trempés. De petits brins d’herbe collaient à ses pieds nus et mouillés. Elle se retourna pour poser sa joue contre le sol.
– Salut, murmura-t-elle.
Ses larmes pénétraient dans la terre. Elle aurait voulu fondre, couler, disparaître dans le sol avec elles.
“C’est mieux là-haut?” avait-elle envie de demander.
Comment avait-elle pu tomber si bas? Jusqu’où était-elle descendue? La vie qu’elle avait menée depuis la mort de Bailey ne lui semblait qu’un brouillard de souvenirs confus, comme si elle était devenue amnésique.
Elle tendit le bras pour toucher la pierre tombale du bout des doigts.
“Rappelle-moi qui je suis, je ne sais plus.”
La joue collée au col, elle tendit l’oreille. »

[Livre] Quatre filles et un jean 2

*

• 08 • Twilight •
« Bella, tu es toute ma vie à présent. »
(impossible de remettre la main sur la page où il le dit ><)

[Livre] Twilight 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s