Là où j’irai, tome 2, Gayle Forman

[Livre] Là où j'irai

Editions: Pocket – Jeunesse – Best Seller
Pages: 242
Sortie: 03/11/11
Prix: 6,10€

*

Résumé.
Adam est une rock star. Un jour, à New York, il tombe en arrêt devant une affiche : son ancienne petite amie, Mia, violoncelliste virtuose, joue au Carnegie Hall. Depuis trois ans qu’ils ne se sont pas vus, Adam n’a vécu, composé que pour Mia. Mia, qui l’a quitté après l’accident de voiture dont elle a réchappé de justesse. Mia, partie pour revivre. Sans lui. Cette nuit, ils se retrouvent enfin. De bars en restaurants, ils vont errer dans New York endormie, à la recherche de leurs souvenirs perdus. Pour que, de nouveau, leurs coeurs battent à l’unisson…

*

Mon avis.
Là où j’irai est en fait la suite de Si je reste. Pour rappel, il s’agissait de Mia qui avait eu un accident de voiture et qui se retrouvait dans le coma. Etant projetée hors de son corps, elle assistait à la tristesse de ses proches et devait répondre à une seule question: partir ou rester?

Ce second tome est bien différent du premier, voire un peu trop éloigné. Avec mon habitude de ne plus lire les quatrième de couverture j’ai été un peu perdue dans les premières lignes car il s’agit en fait de l’histoire d’Adam, trois ans plus tard.
Tout à changé et lui avec. On le retrouve complètement désemparé et en pleine dépression, au pied du mur. Il ne vit que pour l’oublier ou pour la revoir et tout ce qu’il entreprend est au final en rapport avec elle, avec ce qu’ils ont vécu.
Finalement, pile avant d’atteindre un point de non retour, il l’a retrouve, totalement par hasard. A croire que le destin continue à le poursuivre.

Très franchement, je n’ai pas du tout reconnu le personnage de Mia dans ce tome. Dans un sens, je n’ai pas reconnu Adam non plus mais j’ai pu comprendre le changement. Lorsqu’ils se retrouvent, elle fait d’abord comme si de rien n’était puis finalement s’étale en reproches. La jeune violoncelliste qui partageait son amour de la musique avec son âme soeur est bien loin de la personne égoïste qu’elle nous laisse apercevoir. Plutôt que de se reconstruire avec Adam à ses côtés, elle a décidé de le haïr et de partir. Un choix que nous lecteur ne comprenons pas, tout comme Adam.
Même si la fin du livre est sympathique, je n’ai encore une fois pas compris ce qui fait que Mia change d’avis comme de chemise.

Au final, ce tome n’est pas réellement utile en temps que suite et aurait pu être réduit pour compléter le premier tome. L’auteure a écrit une histoire d’amour bien trop éloignée pour qu’on en voit vraiment l’utilité. Une lecture sympathique mais pas indispensable si on a aimé le premier tome.

*

J’ai accusé Mia de tous les maux. De m’avoir quitté et laissé exsangue. Et peut-être que cette rupture a été le germe à partir duquel une tumeur a poussé et s’est épanouie. Mais pas plus. Car cette plante vénéneuse, c’est moi qui la cultive. Je l’arrose. Je la soigne. Je grignote ses baies empoisonnées. Je la laisse s’enrouler autour de mon cou et de m’étouffer. J’ai fait ça tout seul. Je me suis fait ça tout seul.

*

Ma note.
[Note] 2,5

*

*

Les plus.
Le premier tome
Le site officiel de l’auteure

*

Publicités

8 commentaires sur « Là où j’irai, tome 2, Gayle Forman »

  1. Moi je l’ai trouvé encore meilleur que le deuxième, en tout cas au niveau des émotions. Un vrai coup de coeur, j’ai adoré ! Donc je suis pas vraiment du même avis que toi :p après c’est peut-être car j’avais enchainé les deux.

    1. Effectivement, en enchainant les deux, tu as peut être une meilleure vision d’ensemble. Mais les deux livres sont tellement différents que de toute façon, il n’est pas dur d’avoir un avis divergent sur les deux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s