Pure, tome 1 – Julianna Baggott

[Livre] Pure 1

Editions: J’ai lu
Pages: 544
Sortie: 03/10/12
Prix: 14,90€

*

Résumé.
Elle doit y entrer. Il rêve d’en sortir. Qui percera le secret du Dôme ?

*

Mon avis.
Après avoir déjà lu quelques dystopies plus ou moins romantique ou dramatique, j’ai enfin eu la sensation de lire un livre qui mérite vraiment le nom de contre-utopie.
Dès le début de l’histoire, on ne retrouve pas la touche d’espoir habituelle, celle qui permet à nos héros de se faire à leur nouvelle vie moins idylique. Ici, on a de suite la sensation que tout est voué à l’échec, que nos héros n’arriveront jamais à s’en sortir et que ce qui les attend à de quoi être effrayant.

L’univers qu’a crée l’auteure est réellement bon. Le concept, l’atmosphère, le dôme, les explosions, tout est très bien agencé pour former un monde légèrement futuriste mais surtout cauchemardesque et sait donner froid dans le dos.
On se rend vite compte que peu importe qu’on se trouve dans le dôme ou en dehors, il reste difficile de savoir qui sont réellement les gens, à force de mensonges et de manipulations. L’auteure réussi d’ailleurs à maintenir le suspense jusqu’au bout du livre.

Le début du livre est par contre un peu longuet et pour un livre assez long, on peut prendre vite peur pour la suite de l’histoire. Heureusement, ce petit défaut est compensé par un rythme imposé par les changements de point de vue à chaque chapitre.

J’ai beaucoup apprécié les personnages. Ils sont tous bien intégrés à l’histoire, avec chacun leur importance.
Comme on les aime dans les dystopies, notre héroïnes est tous sauf une grande guerrière ou quelqu’un de très courageuse. Elle n’a même pas sa beauté pour elle, ce qui lui fait encore un atout en moins. Et pourtant, par amour ou amitié, elle ferait tout pour aider les personnes en qui elle a confiance, même dans les pires situations.
Concernant les autres personnages, ils évoluent tous au fil de l’histoire et plus on avance plus on les apprécie pour leur dévouement et leurs convictions.

Au final, ce livre n’a que le petit défaut de commencer lentement mais c’est pour mieux en apprécier l’horreur par la suite. Son univers chaotique à souhait vaut largement d’être dévoré !

*

La jeune fille ouvre les yeux. El Capitan vise le garçon. Elle songe à le pousser, à le plaquer au sol, comme si elle en avait la capacité. Mais le gamin veut mourir. Ses yeux sont suppliants. Il a demandé à l’officier de le faire. Elle regarde les côtes de ce dernier se soulever, puis s’abaisser et, parvenu au milieu de l’expiration, il appuie sur la détente. La t^te du garçon glisse sur le sol. Son visage a disparu. Son corps devient mou.
Et Pressia recommence à respirer.

*

Ma note.
[Note] 4

*

*

Les plus.
Le site officiel de l’auteure
Les droits du livre ont été achetés par Fox 2000 pour une adaptation en film

*

Publicités

8 commentaires sur « Pure, tome 1 – Julianna Baggott »

  1. Ta chronique me donne encore plus envie de le découvrir, c’est fou… même si, je pense, faut pas être dans une humeur sombre avant de le commencer, sinon t’en ressors déprimée au possible ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s