Saratoga woods, tome 1 – Elizabeth George

[Livre] Saratoga woods 1

Editions : Presses de la cité
Pages : 423
Sortie : 21/02/13
Prix : 19€

*

Résumé.
La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs « murmures », comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l’envoyer sous une nouvelle identité sur l’île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King. La personne censée l’accueillir ne l’attend pas au débarcadère. Et ne s’y présentera jamais. Livrée à elle-même, Becca doit dorénavant se débrouiller seule, dans un endroit qu’elle ne connaît pas et dont les habitants, comme elle ne tarde pas à le découvrir , semblent tous receler une part d’ombre…

Avec toute la maîtrise du suspense et la finesse psychologique qu’on lui connaît, Elizabeth George nous offre aujourd’hui le premier livre d’une série mettant en scène sa nouvelle héroïne, Becca King.

*

Mon avis.
Je ressors un peu déçue de cette lecture car j’ai un peu eu la sensation de survoler le livre. On ne s’ennuie pas réellement à la lecture mais il ne se passe pas grand chose et les rebondissements mettent longtemps à arriver et surtout à se dénouer.

Le prologue est en fait trompeur car on s’attend à ce que le reste du livre tourne autour de la fuite de Becca mais hormis faire connaissance avec les habitants de la ville où elle arrive, on perd un peu de vue sa fuite.
L’histoire n’est donc pas centrée sur l’héroïne et on suit l’histoire de plusieurs personnages: Seth, Debbie, Derric, Diana, Hayley… Ce qui fait qu’il y a beaucoup de longueurs qui empêchent l’histoire de Becca d’avancer.

J’ai aussi trouvé dommage que le don de Becca ne soit pas réellement exploité. On sait qu’elle l’a, en quoi il consiste, on le voit à l’oeuvre de temps en temps mais il n’est pas clair et mal exploité. Du coup, hormis pour l’intrigue de base qui n’est donc pas réutilisée pour ce tome, je n’ai pas vraiment vu l’intérêt de doter Becca de ce don.

Ce qui est assez déroutant aussi est qu’on en apprend plus sur les personnages secondaires que sur l’héroïne et donc je n’ai pas été touchée par elle. J’ai en fait plus apprécié l’histoire de Seth et Hayley qui est assez complète. On découvre le jeune homme quasiment dès le début et on apprend rapidement qu’il a mauvaise réputation dans la ville. On va alors le suivre et comprendre de quoi il retourne.

Au final, un livre ni vraiment bon, ni mauvais non plus mais qui manque d’un quelque chose. Je m’attendais à une toute autre histoire avec bien plus de rythme.

Merci à Presses de la cité et Babelio pour ce livre!

*

– Parfois, quand on ne comprend pas la raison d’un événement, on essaie d’en inventer une. C’est plus facile que de se colleter avec la douleur de la guérison. Les gens ont tendance à commettre cette erreur.

*

Ma note.
[Note] 2,5

*

*

Les plus.
Le site officiel de l’auteure
Le site de la série
 chez Presses de la cité
Nom VO : The edge of nowhere

*

*

Publicités

5 commentaires sur « Saratoga woods, tome 1 – Elizabeth George »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s