Ces très chers voisins… – Eliane Garillon

[Livre] Ces très chers voisins

*

Editions : City
Pages : 208
Sortie : 09/10/13
Prix : 14,90€

[Note] 2,5

Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement.


[Blog] Résumé

Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement. Sa famille ? Des quémandeurs qui n’en veulent qu’à son argent. Ses connaissances ? Des râleurs. Ses voisins ? Des personnes infréquentables. Bref, le niveau de tolérance de Pétronille Pignon est proche de zéro. Surtout, elle n’a besoin de personne pour se gâcher la vie ! Mais le coup bas est venu d’en haut, c’est-à-dire des chambres de bonnes. Imaginez que dans son immeuble se sont installés une jeune Américaine et… un Mexicain. Un Mexicain !! Le pire, c’est que ces très chers voisins vont changer la vie de Pétronille, pour son malheur. Ou son bonheur ?


[Blog] Mon avis

Voilà bien un livre qu’il est compliqué de classifier!
J’ai beaucoup aimé la première partie. Le principe de la vieille fille qui n’aime personne, juge tout le monde, fuit son entourage, est désagréable à souhait, etc., fonctionne très bien! Par contre la seconde partie a rendu l’histoire de plus en plus étrange pour atterrir sur une fin qui ne m’a pas convaincue. 

Pétronille m’a quand même bien fait rire avec ses remarques acerbes et ses a priori complètement clichés. Elle nous présente sa famille, ses proches et ses voisins d’une façon qui nous permet de mieux la cerner elle.
L’auteure a eu une bonne idée en ajoutant les points de vue des deux voisins dont Pétronille parle le plus souvent. Le mexicain raconte son passé, sur comment il est arrivé ici et contrairement à ce que prétend Pétronille, Miguel est quelqu’un de bien, qui a fait son possible pour s’en sortir et aider sa mère. Il a d’ailleurs bien réussi sa vie et se retrouve à habiter en France pour pouvoir continuer à lui envoyer de l’argent. L’américaine quant à elle, explique sa venue par des emails qu’elle envoie à sa soeur et on comprend que derrière son style très girly, elle est juste là pour fuir sa vie passée et actuelle.

Le livre en lui-même comporte donc un joli message sur la famille, les amis, l’amour, les difficultés qu’on peut rencontrer, comment chacun les surmonte ou non.
Mon soucis est qu’au fil de l’histoire, j’ai trouvé que le message se perdait et je n’ai plus du tout compris où l’auteur voulait en venir.
Pour un début très sympathique, drôle et sarcastique, on fini sur une fin floue qui ne rime plus à grand chose et qui laisse le lecteur un peu en plan. 

Je ressors donc mitigée de ma lecture. Celle-ci avait vraiment bien commencé, j’ai beaucoup aimé les personnages mais plus ça avançait, plus je me sentais perdue et moins dans l’histoire.


[Blog] Quelques mots

Un dépaysement radical est plus efficace que dix croisières, et, comme disait Granny:
– Si les haricots ne poussent plus, il faut changer de jardinier; mais si les roses ne fleurissent plus, il faut changer de jardin.


[Blog] Les plus

[Blog] Amazon

La fiche du livre
Lire un extrait

[Editeur] City

Publicités

6 commentaires sur « Ces très chers voisins… – Eliane Garillon »

  1. Bon et bien, voilà qui ne me fera pas jouter ce roman à ma WL :p Sa couverture est sympa et son résumé irrésistible mais comme souvent dans cette littérature « d’humour », on est déçu…
    Cajou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s