Les arpenteurs de rêves, tome 1 : Chimère captive – Mathieu Rivero

Editions : Naos
Pages : 176
Sortie : 18/08/16
Prix : 14€

Si vous pouviez changer les rêves d’autrui, le feriez-vous ? Si vous découvriez un un songe qui n’appartient à personne, le visiteriez-vous ?


[Blog] Résumé

Fraîchement débarquée à Lyon pour ses études, Céleste regrette le climat d’outre-mer et la vie avec son père. Mais les choses commencent à changer le jour où elle découvre qu’elle peut naviguer dans les rêves des autres et les modifier, à l’instar de ses nouveaux colocataires.

Si vous pouviez changer les rêves d’autrui, le feriez-vous ? Si vous découvriez un un songe qui n’appartient à personne, le visiteriez-vous ? Et comment réagiriez-vous si vous viviez tout cela… dans la peau d’un gros labrador ?


[Blog] Mon avis

Malheureusement, ce livre n’a pas su me conquérir ! J’avais vraiment hâte de le découvrir de par son thème autour de l’univers du rêve, donc je suis d’autant plus déçue de ne pas avoir été convaincue.

Il y a un point qui m’a dérangé dès les premières pages et c’est le vocabulaire utilisé. Tout d’abord alambiqué, il devient ensuite plus familier pour finalement mélanger les deux styles. D’un, ça alourdit le texte et de deux, c’est un peu trop loin du vocabulaire d’un(e) étudiant(e). J’avais du coup beaucoup de mal à lire les descriptions et donc à me plonger dans l’univers de Céleste.

Niveau suspense, j’ai trouvé que ça en manquait grandement au départ de l’histoire. En fait, j’ai eu l’impression d’avoir manqué un train tellement il parait normal que des personnes puissent arpenter des rêves ou même avoir d’autres ‘pouvoirs’. Hum… Non. C’est dommage car il y avait vraiment quelque chose à faire avec ça ! Et je ne vous parle même pas du fait que comme de par hasard, Céleste se retrouve avec deux colocataires avec le même don qu’elle.

Le thème du rêve est un peu ce qui sauve l’histoire. J’ai bien aimé voir les personnages créer des univers et découvrir le grand songe. J’avais très envie d’en savoir plus, de voir de quoi il retournait. Le principe des objets est aussi original et apporte un petit plus !

En bref, ça ne m’a pas permis d’être complètement dans l’histoire et d’en apprécier réellement la lecture. J’ai trouvé que ça tirait en longueur par moment, tandis qu’à d’autres, les évènements allaient beaucoup trop vite. Je ne suis donc clairement pas emballée par ce premier tome et ne continuerai pas la saga.


[Blog] Quelques mots

Pour la première fois depuis mon départ, je ne rêve pas de Port-au-Prince.
A chaque fois que je m’assoupissais, je revoyais ma maison, la ville au rythme lent, les silhouettes familières des amis et de ce petit monde insulaire. Quand, assourdie par le bruit du long-courrier, j’ai réussi à dormir une heure, j’ai tout de même vu défiler des souvenirs de lycée. Mes premières nuits à Lyon ne furent guère différentes : ma vie sous les tropiques revenait, douloureuse, et je me levais avec le cœur pincé, avec le sentiment de ne pas être au bon endroit.
Mais pas aujourd’hui.


[Blog] Les plus

[Blog] Amazon

Publicités

5 commentaires sur « Les arpenteurs de rêves, tome 1 : Chimère captive – Mathieu Rivero »

  1. Amen ! 🙂
    C’est une des premières fois où je suis autant déçue par un ouvrage publié par dans la collection Naos. J’en revenais pas. Ça fait du bien de trouver une chronique qui partage mon opinion 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s