Tempérance, tome 1 – Sophie Cochin

[Livre] Tempérance

*

Résumé.
– La plupart de ceux qui choient sont ceux qui se laissent aveugler par le pouvoir. On appelle ça le complexe de Lucifer. Alors que les autres…
– … s’éprennent de la mauvaise personne, achevai-je.
Il se tut, laissant mes derniers mots en suspens, leur intensité renforcée par le poids du silence qui s’abattit sur notre table. Lentement, ma main glissa vers la sienne. Sans décoller les yeux des siens, qui me contemplaient avec une douceur qui me transperçait le coeur, je sentis mes doigts se mêler aux siens.
– Je ne ferai pas les mêmes erreurs qu’eux, Evy.
On s’est un jour demandé pourquoi l’amour, d’apparence pourtant si douce, devenait, une fois mis à l’épreuve, aussi tyrannique et brutal.
Et quoi de plus brutal et de plus tyrannique que de se voir, esclave de ses propres sentiments, arracher à son monde le seul être capable d’empêcher le triomphe du Mal sur le Bien ?
Et vous, que feriez-vous si vous deviez choisir entre l’amour et la disgrâce de l’humanité toute entière ?

*

Mon avis.
L’histoire commence en découvrant tout d’abord Evy, une étudiante en langue étrangère (une américaine qui étudie le français pour rappeler les origines de notre auteure) qui est plus mature que les personnages féminins habituels. Presque adulte, indépendante, qui sait se débrouiller. Son pire défaut est peut être sa rationalité, au point que lorsque tous les indices qui convergent vers Azriel et qui lui montrent qu’il n’est pas tout à fait humain, elle refuse de voir la vérité en face.

Azriel, lui, est de ceux que l’on remarque au premier regard. Il reste mystérieux, on ne sait jamais réellement à quoi s’attendre et c’est ce qui apporte un peu de piquant à l’histoire.
Jeune, beau, protecteur et mystérieux. On en redemande volontiers.

Il y a plusieurs personnages secondaires qui apportent beaucoup à l’histoire, comme la meilleure amie ou l’ex petit copain d’Evy, mais de tous, mon préféré est Ezra. On le voit peu mais j’ose espérer qu’on le verra plus dans le tome suivant. Il est un entre-deux, « bad boy » mais pas trop, je vous laisse le découvrir…

L’histoire en elle-même reste assez simple mais marche réellement bien. On entre dans l’histoire dès le début et la relation entre Azriel et Evy est complexe des premières aux dernières lignes. Beaucoup de rebondissements, des déceptions, quelques moments de bonheur, c’est une recette habituelle mêlée à une originalité quand au « monde » que crée l’auteure.

Mon appréhension à lire un nouveau livre du genre a été vite balayée quand je me suis mise à dévorer le livre dès le début. J’avais envie de savoir la suite, de comprendre ce qui se tramait et… J’ai hâte de lire le tome 2. On sent que l’histoire n’est pas finie, elle ne fait peut être même que commencer et ce premier tome se termine de manière inattendue et déroutante pour nous, lecteurs victimes d’une auteure qui aime apparemment nous torturer…

*

Ma note.
[Note] 4,5

*

*

Les plus.
Le site officiel de l’auteure
La page Facebook du livre
Pour pré-commander le livre 

*

[Autre] Tempérance - Blog tour

Publicités

7 commentaires sur « Tempérance, tome 1 – Sophie Cochin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s