Starters, tome 1 – Lissa Price

[Livre] Starters 1

Editions: Robert Laffont
Pages: 449
Prix: 17,15€
Sortie: 15/03/12

*

Résumé.
Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse?
Devenez quelqu’un d’autre

Règles s’appliquant à la clientèle de Prime Destinations:
1. N’oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d’une jeune personne
2. Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser
3. Toute activité illicite entrainera l’annulation de votre contrat

Le corps que vous avez loué nous appartient 

*

Mon avis.
Une histoire qui commence assez rapidement et pour moi qui habituellement n’aime pas les débuts de livre car l’action a trop souvent du mal à s’installer, j’ai trouvé qu’ici, on plongeait tout de suite dans l’univers chaotique de Callie et l’intrigue en elle-même ne tarde pas non plus à arriver.

Tout d’abord, l’univers dépeins par l’auteure est assez construit mais surtout bien « désespéré » à souhait. Après une guerre, seuls les plus jeunes (les Starters) et les moins jeunes (les Enders) ont survécu. La perte des adultes entre ces deux âges a fait que la génération des Enders a pris le pas sur les Starters et les a privé de leurs droits.
Callie essaye alors de prendre soin de son petit frère malade mais survivre dans un monde où les jeunes sont traqués et où la nourriture et l’eau sont quasi introuvables pour ceux qui ne sont pas assez riches pour s’en offrir, relève de la quasi impossibilité. Elle va donc tout tenter pour lui offrir une vie meilleure et c’est pourquoi, elle va entrer à la Banque des Corps pour proposer le sien à la location.

La location de corps permet aux Enders, dont la vie a été énormément rallongée, de retrouver un corps « neuf » et d’ainsi pouvoir profiter d’une « seconde jeunesse » et tout ce que cela sous-entend. On comprend alors le sacrifice que cela demande et on s’aperçoit de l’égoïsme de certains qui n’hésitent pas à utiliser un corps qui n’est pas le leur, sans se soucier de qui l’habite.
En soit, Callie a l’impression de dormir pendant ses premières locations jusqu’à ce qu’elle se réveille alors qu’elle n’aurait pas dû…

On entre alors dans « l’enquête » que mène Callie pour comprendre qui lui à louer son corps, quelle vie elle a et surtout pourquoi elle s’est réveillée en plein milieu de sa location. Plus elle avance dans ses recherches plus l’ampleur de ses découvertes devient impressionnante. On plonge de plus en plus dans l’horreur d’un monde qui a du mal à survivre et dont la soif de pouvoir et d’argent de certains hommes aggrave la situation.

Callie est un personnage intéressant dans le sens où elle est très mûre pour son âge et qu’elle ne laisse pas dépasser par les évènements. Au final, on en apprend peu sur elle et c’est peut être un peu dommage mais ce que l’on en sait suffit à nous aider à comprendre sa volonté d’aider son frère.
Blake quant à lui est tout du long un peu énigmatique. J’ai eu du mal à le cerner et l’auteure a su l’utiliser à bon escient, surtout lors du dénouement, ce qui laisse présager qu’il sera encore plus important dans le second tome.
Côté personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé Lauren et Madison, deux Enders qui rencontrent Callie. Michael n’intervient pas assez à mon goût et l’on en retrouve d’autres comme Le Vieux, le Sénateur ou encore l’équipe de la Banque des corps. Chacun apportant pas mal à l’histoire et à l’intrigue.

J’ai réellement été immergée dans cet univers chaotique et je me suis totalement investie dans les recherches que mène Callie. Sur la fin, j’ai eu l’impression qu’elle était une Erin Brockovich du futur et sa détermination et sa sensibilité m’ont beaucoup touchées.

Le second tome devrait nous fournir les dernières réponses que l’on attend, d’autant que le dénouement de ce livre nous laisse en plan avec de nouvelles questions et l’envie d’en savoir plus!

Un grand merci à Robert Laffont pour cette découverte!

*

Comment pourrait-il savoir que nous n’avons pas d’avenir, lui le prince et moi la clocharde? Ces états d’âme, brusquement, sont balayés quand la réalité me frappe de plein fouet.
Mes mains sont devenues glacées.
Engourdies.
Je suis prise d’un terrible vertige, comme si on m’avait fait tourner sur moi-même dix fois de suite. Et comme Alice poursuivant le Lapin Blanc, je tombe dans un long tunnel noir.

*

Ma note.
[Note] 4

*

*

Les plus.
Le second tome s’intitule Enders
Le site officiel de l’auteure
Le site officiel de la saga

*

Publicités

8 commentaires sur « Starters, tome 1 – Lissa Price »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s