Bordemarge, tome 1 – Emmanuelle Nuncq

[Livre] Bordemarge 1

Editions: Castelmore
Pages: 318
Prix: 15,20€
Sortie: 13/04/12

*

Résumé.
Un mousquetaire rebelle quitte le château de Bordemarge au galop. Après avoir fomenté un coup d’État, Le duc Silas a lancé ses troupes de pirates sur les traces de Roxane, l’héritière légitime du trône, qui a réussi à s’enfuir. Violette, bibliothécaire déprimée, aurait adoré lire ce genre d aventures rocambolesques. Aussi, le jour où, pour échapper à ses ennemis, Roxane traverse un tableau magique qui donne sur le monde réel et envoie Violette à sa place à Bordemarge, cet échange est l’occasion rêvée pour la bibliothécaire de troquer son quotidien contre des péripéties incroyables. Saura-t-elle déjouer les plans de l’infâme Silas ? Une chose est sûre : à Bordemarge, tout est possible, il suffit de le vouloir !

*

Mon avis.
L’univers crée est réellement original et agréable à découvrir. Bordemarge évolue au fur et à mesure des passages d’un monde à l’autre. Chaque personne du monde réel qui y pénètre ajoute son grain de sable à l’édifice et l’histoire de Bordemarge s’adapte autour des nouveaux éléments du scénario.

Même si le dénouement est prévisible dans le sens où Bordemarge fonctionne comme une histoire, l’auteure a réussi à quand même nous surprendre avec de bons rebondissements et des héros qui évoluent pas mal.

Les personnages réels, dont surtout celui de Violette, réussissent à se « trouver » au travers de cette aventure. Elle se morfondait dans sa vie depuis que son ex est parti et elle en devient dépressive et suicidaire. En pénétrant dans ce nouveau monde, elle réapprend à sourire et se redécouvre.

Les personnages fictifs changent du tout au tout eux aussi.
On a tout d’abord Roxane, notre héroïne, suivi (de très près!) d’Angus, le méchant pirate et enfin, Peter le gentil petit garçon. Chacun trouve réellement sa place au sein de l’histoire. Ils commencent à penser à leurs actes, à réfléchir à qui ils sont, à quoi les mène leur quête. En somme, l’arrivée de Christian et Violette leur aura permis d’enfin se poser des questions plutôt que de se laisser porter par l’histoire de Bordemarge.

L’auteure a réussi un bon mélange entre le style de Bordemarge qui se veut d’époque et celui de notre monde actuel. Ainsi se mêlent dans une même phrase le langage soutenu et grossier. Le tout ajoute une touche d’humour et donne un ton léger aux dialogues.

Le petit plus apporté par l’auteure se trouve dans la partie Bonus à la fin du livre. Elle nous offre par exemple des scènes coupées pleines d’humour et cela apporte une superbe touche à la fin de l’histoire!

Pour un livre jeunesse de capes et d’épées, qui n’est pas du tout mon style habituel de lecture, je prise plaisir à découvrir Bordemarge et j’ai aimé suivre nos héros dans leurs aventures! A lire!

Un grand merci à Castelmore pour ce livre!

*

Désolé? A cause de vous je serai morte dans trois heures et tout ce que vous trouvez à me dire c’est: « je suis désolé »? Je t’en foutrai moi du « je suis désolé »! Vous n’avez même pas levé le petit doigt pour moi, vous vous êtes contenté de me livrer à Silas alors que vous savez que je ne ferais même pas de mal à une mouche, vous avez récupéré votre gros sac d’or en vous servant de moi comme d’un bout de viande, vous avez laissé les gardes me brutaliser et me jeter en prison. Et maintenant vous avez le culot monstre de venir jusqu’ici me narguer et me suis « je suis désolé »?

*

Ma note.
[Note] 3,5

*

*

Les plus.
Le blog de l’auteure
La fiche du livre
Ma rencontre avec l’auteure

*

Publicités

3 commentaires sur « Bordemarge, tome 1 – Emmanuelle Nuncq »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s