Cinquante nuances de Grey, tome 1 – E.L. James

[Livre] Cinquante nuances 1

Editions: JC Lattès
Pages: 560
Sortie: 17/10/12
Prix: 17€

*

Résumé.
Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. 
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. 
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

*

Mon avis.
Il faut savoir que j’assume totalement de dire que j’aime la romance érotique et cela s’explique par cette simple impression que le couple va réellement au bout de son histoire. Cinquante nuances de Grey est complètement dans ce style: Christian et Ana se cherchent mais ont du mal à communiquer, à réellement se trouver alors ils passent par le sexe pour s’exprimer. Rien de choquant là-dedans.

Ana, notre héroïne, est censée être une « Madame Toutlemonde », pas parfaite du tout, très naïve, encore plus maladroite, mais finalement elle manque de crédibilité. En effet, elle ne connait apparemment pas grand-chose à la technologie, ne connait rien de chez rien au sexe, est trop naïve, trop empotée, et ne sait visiblement pas prendre soin d’elle [et je ne vous parlerais pas des petites voix dans sa tête]. Tout ça en une seule personne, ça fait un peu trop. De plus, malgré tout cela, tous les hommes qu’elle côtoie sont à ses pieds. Certes elle peut plaire, mais pas à tout le monde, c’est exagéré.

Malgré tout, ne prenez pas peur car Ana est vite éclipsée par Christian et même si on peut penser qu’en étant agacé par l’héroïne on perd la moitié du livre, que nenni, il réussit très bien le tour de main de nous faire oublier ça.

Christian, notre héros, notre homme, notre mâle en puissance, notre… Bref, je m’égare. J’ai tout simplement été éblouie par ce personnage. On comprend parfaitement ce qui se passe dans la tête d’Ana quand on dévore ce livre jusqu’à la moindre virgule. Il est froid et pervers au premier abord, il adore tout contrôler et ne connait que le sexe sadomasochiste. Mais très vite, on se rend compte qu’au-delà de sa fortune et de son côté dominant, il y a plus. Beaucoup plus. Plus on avance dans l’histoire, plus on voit ce qu’il y a en-dessous de sa carapace et on ne peut que s’attacher à lui [dans tous les sens du terme] et avoir envie de le suivre.

Au-delà de ça, le BDSM n’est pas franchement présent et les scènes de sexe restent très soft, je m’attendais à bien pire. Le « Mommy-porn » n’est pas non plus à prendre au pied de la lettre et comme je vous le disais plus haut, voyez plutôt ce livre comme une romance érotique.

Il ne faut donc pas s’attendre à de la pornographie, à du BDSM pur et dur [sans mauvais jeu de mots], à des descriptions trop crues ou encore à une histoire malsaine. C’est juste de la passion. Une passion dévorante qui consume Christian et Ana.

Pour ce qui est de l’écriture, on retrouve seulement quelques répétitions dans le texte [mais apparemment beaucoup moins que dans la VO] et ça ne dérange pas vraiment l’histoire, hormis peut-être le fameux « il me rejeta la tête en arrière » qui aurait facilement pu être définit par une autre tournure de phrase.

C’est donc un coup de cœur pour ce livre qui finalement m’a touché. Christian est un personnage profond et franchement irrésistible. J’avoue m’être lancée dans l’aventure en imaginant tout autre chose mais le fait d’en voir des commentaires un peu partout avait piqué au vif ma curiosité. Autant le dire: je ne regrette pas l’expérience car maintenant, moi aussi j’en veux plus.

Un énorme merci à JC Lattès pour ce superbe moment livresque!

*

– Pourquoi est-ce que tu n’aimes pas que je te touche?
– Parce que je suis fou.
– Juste fou, sans nuances?
– Ma folie va bien au-delà de cinquante nuances Anastasia.

*

Ma note.
[Note] 5

*

*

Les plus.
Le site officiel de l’auteure
Les tomes suivants: Cinquante nuances plus sombres – Cinquante nuances plus claires
Le tome 2 sort le 3 janvier 2013 et le tome 3 sort le 13 février 2013.

*

Publicités

27 commentaires sur « Cinquante nuances de Grey, tome 1 – E.L. James »

  1. Tu m’as convertie à la Confrérie de la dague noir, en lisant ton article, j’avoue que j’ai envie d’en savoir un peu plus, alors je pense qu’il va (très) vite rejoindre ma PAL !

  2. je crois que c’est le 1er avis que je lis qui a autant de point positif (après je n’en ai pas lu beaucoup, juste 3/4). Par contre, là où je suis surprise, c’est que dans les autres avis, il était dit que je le sexe était quand même assez cru et tout.
    Je n’aurais lu que ton avis, j’aurais pu être tentée de le lire mais au vu du global… non :p
    En tout cas, bon article 🙂

    1. Le sexe est cru oui mais si tu as lu la Confrérie ou Chasseuse de la nuit, ça ne va pas beaucoup plus loin donc c’est pour ça que je ne trouve pas les scènes aussi choquantes qu’on peut l’entendre dire 😉

  3. Je l’ai déjà lu en VO, et j’avais abandonné vers la page 160 et quelques à cause des répétitions (il y en a beaucoup beaucoup dans la version VO, une horreur !), et aussi parce que je ne comprenais pas tous les mots dans les scènes de sexe, que je trouvais aussi vachement irréalistes (t’as vu la Ana qui a 2 orgasmes à son premier rapport, dont un parce que Grey lui touche les seins ? hum hum). J’ai quand même super hâte de l’acheter en VF pour voir ce que ça donne ^^

      1. Ah enfin une chronique positive, je commençais à désespérer… C’est aussi l’une des premières que je lis! Je viens de le terminer et j’ai moi aussi passé un bon moment avec ce livre !

  4. Habitant près de la frontière allemande et parlant allemand couramment, j’ai acheté le T1 et je l’ai lu en 4 jours 😀
    En Allemagne les T2 et T3 sont déjà sorti et ils sont déjà en ma possession…

    Pour moi c’est un coup de cœur

  5. Je suis en train de le lire – j’ai bientôt fini d’ailleurs- et c’est vrai qu’on a beaucoup de répétitions, que le style de l’auteur et mauvais , mais je sais pas j’ai accroché dès les premières pages ! Parce qu’au delà du sexe il y a une jolie histoire d’amour qui se profile et on fait face à deux personnes qui ont peur – Ana, parce qu’elle est inexpérimenté, qu’elle ne connaît rien à l’amour & Christian parce qu’il a peur de s’engager et qu’il ne connaît pas l’amour « normal » –

    Pour moi Ana me touche, je ne sais pas comment l’expliquer mais je ne la trouve pas si cruche que ça – bon à part avec sa déesse intérieure , c’est ça ma chérie ! Elle est juste très naïve et perdue dans ses sentiments !

    Christian , il me fout les poils ce mec ! Rrrrrr !

    Pour les scènes de sexe , je ne trouve rien de choquant même si on peut être mal à l’aise face à certains mots , mais je pense que c’est parce qu’ici en France on a pas l’habitude de ça …

    En tout cas, j’ai commandé les autres tome en VO , bon si ça se trouve je les aurai peut-être pas lu quand ça sortira en VF mais bon on sait jamais et puis je suis curiiiieusseeee

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s