Cinquante nuances de Grey, tome 4 : Grey – E.L. James

[Livre] Grey

Editions : J.C. Lattès
Pages : 560
Sortie : 28/07/15
Prix : 17€

[Note] 2

Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau.


[Blog] Résumé

Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent.
À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consument auront raison des sentiments de la jeune femme ?


[Blog] Mon avis

Et bien, et bien, et bien… Que dire ? J’ai beau avoir beaucoup aimé la trilogie de base [au point d’en avoir ouvert un site à ce propos il y maintenant presque 3 ans], je me suis sacrément ennuyée avec ce nouveau tome !

Le livre ne commence pas trop mal [même si les tous premiers mots m’ont fait peur, j’ai cru que Christian se ventait de ses nombreuses voitures !] avec la rencontre de Christian et Ana. Celui-ci se pose dès lors pas mal de questions sur l’effet qu’elle lui a fait après cet entretien et on retrouve assez bien le personnage.

Mais par la suite, ça se gâte et ça en devient franchement lassant. Pour Ana, on avait la déesse intérieure et pour Christian nous avons son phallus. Autant dire que je préférais la première qui avait au moins eu le don de me faire sourire. A force de lire que son sexe confirme qu’il est content de voir ou d’entendre Ana, ça perd sacrément de son intérêt.

En soit, la relation entre eux deux reste la même que dans le premier roman mais je m’attendais à réellement plus d’introspection de la part de Christian. Ana se posait quand même pas mal de questions mais lui tourne en boucle sur les mêmes choses. Seule la toute fin est intéressante [on voit en effet ce qui se passe entre le moment où Ana le quitte et le moment où elle va le revoir] car là on a enfin en face de nous un homme tourmenté par ses sentiments.

Pour ce qui est de la relation entre Christian et son frère, c’est sympa de voir que ces deux là sont assez proches, même si encore une fois ce n’est pas vraiment développé.
De même pour Taylor et Gail qui lui font des petits sourires en coin quand Christian parle d’Ana, c’est mignon à voir car même s’ils sont ses employés, ils sont tout de même proches de lui d’une certaine façon.

Ce qui m’a toutefois dérangé, c’est la relation qu’il a avec ses employés. Déjà il ne se fend qu’une ou deux fois d’un bonjour/merci/au revoir mais surtout on se rend compte qu’il n’a pas franchement le monopole de la domination. Ros par exemple n’hésite pas à lui faire des réflexions et lui ne l’en empêche pas. Autant dire que ça casse complètement son image d’homme respecté et de maniaque du contrôle !

Je vous épargnerai par contre les passages où les nanas le reluquent et où il se dit « et ouais, j’ai une belle gueule, et alors ? »… En fait non, parlons-en : ça le rend légèrement imbu de lui-même et ça noirci encore le tableau.

En fait, le gros soucis de ce tome, hormis que j’ai eu du mal à le terminer, est qu’on passe d’un personnage mystérieux et intéressant à un homme bien fade qui ne pense qu’avec ce qui se trouve en-dessous de sa ceinture.

Autant dire que je préfère faire comme si ce tome n’existait pas car cela gâche l’image que j’avais de Christian. C’est un personnage qui avait su me toucher mais qui maintenant est franchement moins attrayant et je suis déçue de ce que l’auteure en a fait.


[Blog] Quelques mots

– Autrement dit, vous êtes un maniaque du contrôle, conclut-elle, absolument sérieuse.
Mais qu’est ce que… !? Ce regard candide m’a percé à jour. « Contrôle », c’est mon second prénom.
Je la dévisage froidement.
– Oui, j’exerce mon contrôle dans tous les domaines, mademoiselle Steele.
Et j’aimerais l’exercer sur vous, ici, maintenant.


[Blog] Les plus

[Blog] AmazonLe site officiel de l’auteure
Titre VO : Grey
Les autres tomes :
• 01 • Cinquante nuances de Grey
• 02 • Cinquante nuances plus sombres
• 03 • Cinquante nuances plus claires
Mon site sur la saga et son univers

[Editeur] JC Lattes*


[Blog] Du même éditeur

[Livre] Rosemary beach 2 [Livre] Rosemary beach 1 [Livre] Sur tes yeux 3 [Livre] Sur tes yeux 2 [Livre] Sur tes yeux

Publicités

3 commentaires sur « Cinquante nuances de Grey, tome 4 : Grey – E.L. James »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s