Humeurs badines – Paul Fournel

[Livre] Humeurs badines

Editions : Dialogues
Pages : 116
Sortie : 23/01/14
Prix : 15€

[Note] 2,5

De l’amour, Profane Lulu connaît les recoins. Du sexe il connaît les joies et les pièges. Il est au jeu de l’amour comme chez lui.


[Blog] Résumé

De l’amour, Profane Lulu connaît les recoins. Du sexe il connaît les joies et les pièges. Il est au jeu de l’amour comme chez lui. Souvent il n’y comprend pas grand’chose, mais son désir de bien aimer est fort. Il se veut élégant et charnel pour lui-même et ses amoureuses, pour autant le plaisir des autres ne le rebute pas, au contraire même. Profane Lulu le traque au long des quinze nouvelles de ce recueil, comme la plus belle leçon des choses de la vie.


[Blog] Mon avis

Ce recueil de nouvelles érotiques est bien loin du genre que l’on trouve en ce moment. Tout d’abord de par son style d’écriture. L’auteur utilise une certaine prose afin de raconter ses histoires et pour le coup c’est autant un point positif que négatif.
Positif car cela ajoute une note poétique au tout. On a un peu l’impression qu’on nous conte une histoire entre réalisme et fantaisie. Négatif par contre car malheureusement, ce n’est pas toujours facile à décrypter. Outre les mots un peu compliqués parce que très peu utilisés ou entendus, c’est surtout le fait que par moment je n’ai pas compris où l’auteur voulait en venir qui m’a dérangé!
Certaines phrases sont donc très lourdes de sens mais tellement alourdies de mots que j’en était perdue, et relire un paragraphe pour bien comprendre ce qu’on lit, ça coupe sacrément la lecture. 

Pour les nouvelles en elle-même, certaines m’ont plu et d’autres beaucoup moins. On peut quand même accorder à l’auteur d’avoir une bonne imagination. Par contre, pour des nouvelles érotiques, j’ai trouvé que certaines sortaient un peu de ce contexte.
Certaines scènes se recoupent au niveau des personnages tandis que d’autres apparaissent comme on croise quelqu’un dans la rue: par hasard. Ce qui en fait une rencontre qu’on oublie un peu trop rapidement, c’est dommage. 

Un petit livre qui se lit quand même rapidement, qui sort du lot et qui a un bon style. Malheureusement ce même style a très certainement fait que mon avis général ne soit plus positif que ça.


[Blog] Quelques mots

Il faut dire que Profane est l’heureux titulaire d’une petite perversion sexuelle qui lui fait adorer une collinette grassouillette qui se trouve délicieusement posée sur la hanche de sa trésaimée. Il n’en a pas entamé de psychanalyse pour autant, mais il sait que la perte de ce clair objet du désir serait pour lui une vraie perte.


[Blog] Les plus

[Blog] Amazon

La fiche du livre

[Editeur] Dialogues

*

Publicités

4 commentaires sur « Humeurs badines – Paul Fournel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s