Blankets, manteau de neige – Craig Thompson

[BD] Blankets, Manteau de neige

Editions : Casterman – Ecritures
Pages : 580
Sortie : 10/03/04
Prix : 24,95€

[Note] 3,5

Drôle d’enfance pour Craig. Il grandit dans un cadre idyllique, celui d’une ferme isolée dans les bois du Wisconsin, où il cotoie biches, renards, ours, blaireaux…


[Blog] Résumé

Drôle d’enfance pour Craig. Il grandit dans un cadre idyllique, celui d’une ferme isolée dans les bois du Wisconsin, où il cotoie biches, renards, ours, blaireaux… En revanche, la petite ville où il va à l’école est emblématique de l’Amérique profonde : repliée sur elle-même, violente, raciste. Une intolérance subie de plein fouet, à laquelle vient s’ajouter une culpabilité omniprésente entretenue par son éducation ultra-catholique. Lassé de l’autoritarisme de son père et des brimades vécues à l’école, Craig se réfugie dans le dessin, “plaisir frivole” dont s’efforcent de le détourner ses éducateurs. Son sentiment de culpabilité atteint son paroxysme lorsqu’il tombe raide amoureux de Raina, rencontrée dans un camp de vacances paroissial. Une passion qu’il parviendra tout de même à vivre jusqu’au bout… et qui lui redonnera goût au dessin, pour notre plus grand bonheur!

[Blog] Mon avis

Pour information, je ne connais pas l’auteur, je ne connaissais pas la bande-dessinée qui avait déjà été publiée il y a plusieurs années, je ne savais même pas qu’il s’agissait d’une BD, j’ai juste aperçu sa couverture du coin de l’œil !

C’est au Salon du livre que je l’ai vue, en passant au hasard des rayons. J’ai voulu l’attraper mais n’y arrivait pas car je ne m’attendais à un bottin… Avec pas loin de 600 pages, c’est un format qui m’a pas mal surprise sur le coup (je suis habituée aux bande-dessinées toutes fines) mais j’avais envie de découvrir ce petit pavé grâce à sa couverture.
J’ai trouvé tout de suite qu’elle était très poétique et quand j’ai regardé la 4e de couverture, mon hésitation a disparu pour laisser place à un coup de coeur. J’étais déjà touchée par ces personnages sans connaître leur histoire.

Du coup, après lecture, je ressors avec un avis en demi-teinte.
La première moitié de l’histoire m’a bien plu. On y découvre un enfant mal dans sa peau, avec un entourage qui ne l’aide pas à sortir la tête de l’eau et on n’a aucun mal à se sentir toucher par ce qu’il nous raconte. Au fil des pages, l’enfant fait place à l’adolescent qui rencontre l’amour, le premier, et qui voit sa vie changer. J’ai bien aimé suivre ces premiers émois, le tout est assez touchant et très réaliste.
Par contre, plus on avance et plus j’ai trouvé que la religion prenait de la place dans l’histoire et c’est ce qui l’a un peu gâché. A la lecture, j’ai eu une sensation de matraquage. A chaque fois qu’on pense s’en éloigner un peu, l’auteur en remet une couche et même si la religion est une partie importante dans la vie du personnage, ça m’a perdue au fil de la lecture.

La chose qui par contre m’a énormément plu et qui m’a donner envie de continuer la bande-dessinée ce sont les illustrations. Après avoir été réellement emportée par la couverture et la 4e, je confirme qu’il y a du lourd à l’intérieur. Certes, la plupart des dessins peuvent paraître basiques mais de temps à autres, l’auteur fait une sorte de pause et nous offre un pur moment de poésie avec des illustrations magnifiques.

Du coup ma demi-teinte est due au fait que l’histoire ne m’a pas franchement convaincue mais que les illustrations ont su d’avantage me toucher !


[Blog] Quelques mots

[BD] Blankets, Manteau de neige 4


[Blog] Les plus

[Blog] Amazon

Le site officiel de l’auteur
Titre VO : Blankets

[Editeur] Casterman

*

Publicités

Un commentaire sur « Blankets, manteau de neige – Craig Thompson »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s