Les ensorcelés – Fadéla Hebbadj

[Livre] Les ensorcelés

Résumé.
«Au commencement fut l’assassinat de ma mère et de ma soeur.
J’ai crié d’effacer le sang sur la porte mais ils n’ont entendu qu’un cri. Je l’entends dans la nuit, sous un ciel détruit. Je l’entends restituer sa déchirure sous un soleil en ruine. Je l’entends entrer en moi, ce cri inaudible, niellé au fond des os. Ce cri qui m’a servi à injurier, à maudire et à diffamer, ce cri de mort me revenant par je ne sais quel miracle intact. Un cri puis un mot puis un chant, ma bouche s’est mise à articuler les mots du cri de mon histoire.»

*

Mon avis.
Les ensorcelés, un titre et une quatrième de couverture assez déroutants. Je ne connaissais pas l’auteure Fadéla Hebbadj et pour le coup, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Du moins, pas un récit autobiographique.
Une découverte donc qui s’est déroulée tout du long de ce livre dont chaque partie était assez différente des autres.
Un prologue très animé autour du cri d’une petite fille qui vient de perdre sa mère et sa sœur, une première partie « Le miroir du salon » qui explique son enfance et son innocence. On ressent le lien qui existe dans sa famille. Beaucoup de frères et sœurs et une mère qui les aime. « Le sorcier juif » raconte le drame subit par cette famille unie, un voisin mal dans sa tête qui entre dans leur appartement et détruit à jamais l’innocence d’une enfant. Se déroule aussi le procès du tueur qui avec l’aide de son avocat, manipule la justice. Dans « Le fusible », on prend connaissance de l’élément déclencheur de tout ce drame et de cette douleur que l’on ressent à chaque page. L’épilogue sert de mot de la fin pour une auteure qui a eu du mal à survivre après la mort de sa mère et sa sœur.
Il faudra donc attendre la moitié du livre pour réellement en comprendre le sens. On ressent cependant très bien la douleur tout au long de la lecture et elle est très prenante.

Un grand merci aux éditions Buchet et Chastel ainsi qu’à Babelio pour cette découverte!

*

Ce monde m’emmerde.

*

Ma note.
[Note] 3

Publicités

Un commentaire sur « Les ensorcelés – Fadéla Hebbadj »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s