Night School, tome 1 – C.J. Daugherty

[Livre] Night School 1

Editions: Robert Laffont – R
Pages: 467
Sortie: 10/05/12
Prix: 17,90€

*

Résumé.
Tout l’univers d’Allie Sheridan menace de s’effondrer. Elle déteste son lycée. Son grand frère a fugué. Et elle vient de se faire arrêter par la police pour vandalisme. Une fois de plus. C’en est trop pour ses parents qui décident de l’envoyer loin de Londres et de ses mauvaises fréquentations, dans un internat perdu dans la campagne et au règlement quasi militaire. Avec son architecture gothique et son personnel en livrée, l’école privée Cimmeria semble tout droit sortie d’une autre époque. On y travaille dur. Ni les ordinateurs ni les téléphones portables n’y sont autorisés. L’établissement est fréquenté par un curieux mélange de surdoués, de rebelles et de fils de millionnaires. Mais, contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…

*

Mon avis.
Night school est un mélange d’intrigues, de secrets et de suspense avec un soupçon d’histoire d’amour (il en faut bien une petite quand même!) et une bonne poignée d’amitié. Il a réussi à me tenir en haleine tout du long et pour une fois, même si les réponses arrivent tard dans l’histoire (et encore, on ne les a pas toutes), cela ne m’a pas du tout gênée dans ma lecture qui était très rythmée par les péripéties d’Allie.

Cette dernière est d’ailleurs une héroïne très intéressante dans le sens où elle est un peu pommée mais garde quand même un caractère solide, qui lui permet de survivre. Envoyée à Cimmeria à cause de sa délinquance, Allie devra s’intégrer et cela autant parmi les élèves que dans l’univers de la Night School que tout le monde veut lui cacher mais qu’elle ne peut éviter malgré elle.

Le groupe qui l’accompagne est un beau panel: les deux garçons en éternelle confrontation, les bons potes, la sensible, la peste, la confidente etc. et chacun amène sa patte à l’histoire et aide (ou non) Allie comme il le peut. Par moment, j’ai d’ailleurs été surprise de l’attitude de certains et même si je ne les comprenais pas toujours (pas forcément en accord avec l’image que je me faisais du personnage), cela relançait l’histoire et surtout m’amenait de nouvelles questions.

Par rapport à la révélation du pourquoi du comment du livre, j’ai été déçue dans un sens. Je m’attendais à plus sur le coup mais j’ai été surprise de constater que l’histoire fonctionnait bien quand même et que j’avais envie de la continuer pour en savoir plus.
Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et ayant l’habitude du fantastique, je m’attendais à voir débouler un vampire ou un loup-garou à tout moment. Mais non, il n’en est rien et finalement ça ne m’a pas manqué.

Même si ce tome nous apporte peu de réponses, il est assez bien mené pour nous plonger en plein coeur des couloirs sombres de Cimmeria, pour nous donner la frousse du noir ou encore pour nous faire cogiter (et ce du début à la fin) sur ce qui passe réellement. Un premier livre d’une saga qui promet!

Un grand merci à Robert Laffont pour ce livre!

*

– C’est ton pied ça? murmura Allie, si bas que ses mots étaient comme engloutis par l’obscurité.
– Bien sûr que c’est mon pied, chuchota Carter. A qui veux-tu qu’il soit?

*

Ma note.
[Note] 4

*

*

Les plus.
Le site officiel de l’auteure
La fiche du livre
Scène alternative du chapitre 22 [attention au spoiler]

*

Publicités

5 commentaires sur « Night School, tome 1 – C.J. Daugherty »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s