Lady Hunt – Hélène Frappat

[Livre] Lady Hunt

*

Editions : Actes Sud
Pages : 317
Sortie : 21/08/13
Prix : 20€

[Note] 0

Laura Kern est hantée par un rêve, le rêve d’une maison qui l’obsède, l’attire autant qu’elle la terrifie.


[Blog] Résumé

Laura Kern est hantée par un rêve, le rêve d’une maison qui l’obsède, l’attire autant qu’elle la terrifie. En plus d’envahir ses nuits, de flouter ses jours, le rêve porte une menace : se peut-il qu’il soit le premier symptôme du mal étrange et fatal qui frappa son père, l’héritage d’une malédiction familiale auquel elle n’échappera pas ? D’autres mystères corrompent bientôt le quotidien de la jeune femme, qui travaille pour une agence immobilière à Paris plus un effet secondaire qu’une carrière. Tandis qu’elle fait visiter un appartement de l’avenue des Ternes, Laura est témoin de l’inexplicable disparition d’un enfant. Dans le combat décisif qui l’oppose à l’irrationnel, Laura résiste vaillamment, avec pour armes un poème, une pierre noire, une chanson, des souvenirs… Trouvera-t-elle dans son rêve la clé de l’énigme du réel ? Sur la hantise du passé qui contamine les possibles, sur le charme des amours maudites, la morsure des liens du sang et les embuscades de la folie, Hélène Frappat trace une cartographie intime et (hyper)sensible de l’effroi et des tourments extralucides de l’âme. Des ruines du parc Monceau à la lande galloise, avec liberté et ampleur elle réinvente dans Lady Hunt le grand roman gothique anglais, et toutes les nuances du sortilège.


[Blog] Mon avis

Je me suis lancée dans cette lecture grâce à son résumé qui évoquait une jeune agent immobilier qui pourrait être victime d’une malédiction. C’est un genre que j’apprécie beaucoup car mêler le quotidien au fantastique est une approche qui rend la chose plus réaliste. 

Le thème se révèle très étrange avec des rêves qui prennent forment dans la réalité, des genre de visions et voire même un don. Laura se sentant happée par ce rêve qui l’obsède, elle se verra être aidée par plusieurs personnages qui se sont révélés tout aussi mystérieux qu’elle mais quand même très intéressants car ils apportent des éléments pour aider au dénouement.

Le style de l’auteur est assez spécial lui aussi. Les tournures de phrases sont très complexes, chaque idées est développées en plusieurs phrases, les détails sont enrobés, tout est… trop.
Malheureusement, je n’ai pas pu aller au bout de l’histoire à cause de cela. J’ai avancé jusqu’à la moitié du livre en espérant me fondre assez dans la vie de Laura pour avoir envie de connaître le dénouement à propos de ses rêves, et ce ne fut pas le cas. L’écriture est trop lourde et m’a gâché le plaisir de découvrir de quoi il retourne. 

Les rêves de Laura sont une partie intéressante du livre mais uniquement au début. Au bout d’un moment, j’ai eu une impression de répétition et de fouillis. Certes ce sont des rêves donc il semble logique que tout soit un peu flou mais j’ai eu la sensation que l’auteur aimait un peu trop partir dans des divagations qui ne font qu’alourdir les descriptions.

Un petit point qui m’a aussi dérangé, mais qui relève plus du détails, ce sont les poèmes en anglais qui ne sont pas traduits. Ils sont un élément essentiel du livre et pour un lecteur non bilingue, il aura l’impression de passer à côté de quelque chose d’important qui en plus le coupe dans sa lecture.

Un thème qui avait donc l’air intéressant mais qui s’est retrouvé noyé dans un style d’écriture trop lourd, qui m’a aussi découragé pour connaître la fin du roman.

Merci à PriceMinister et Actes Sud pour ce livre.


[Blog] Quelques mots

Tu peux dormir le temps nous veille
Dans la maison de ton oreille
Un vieux rouet plein de merveilles
Rêve qu’il file quand il dort
Des laines d’or
Dors…


[Blog] Les plus

La fiche de l’auteur

*

Publicités

4 commentaires sur « Lady Hunt – Hélène Frappat »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s