Everything everything – Nicola Yoon

Editions : Bayard
Pages : 360
Sortie : 06/04/16
Prix : 16,90€

[Note] 3,5

En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.


[Blog] Résumé

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.


[Blog] Mon avis

Ayant déjà vu l’adaptation cinématographique, j’avais peur qu’en connaissant déjà l’histoire et surtout l’issue de cette dernière, je m’ennuie à la lecture mais finalement non. J’ai pris plaisir à me replonger dans l’histoire de Maddy, destinée à rester chez elle à cause de la maladie de l’enfant bulle.

L’histoire de Maddy reste donc très mignonne. Le fait qu’elle ne puisse pas sortir de chez elle ne l’a pas empêchée de devenir quelqu’un de très positif, qui trouve refuge dans les loisirs et l’imagination pour embellir son quotidien tout blanc.

J’aime beaucoup le personnage de Rosa qui est comme une deuxième mère pour elle tout en étant une oreille attentive si besoin. Elle donne l’impression d’être là pour Maddy tandis que la mère de cette dernière est là pour la malade qu’elle représente.

Par contre, j’espérais en apprendre plus sur Olly, sur ce qui se passe chez lui, et surtout sur lui de manière générale. En fait, j’ai eu l’impression qu’on en apprenait encore moins que dans le film. En effet, dans le livre, les échanges entre Maddy et lui sont vécus uniquement de son point de vue à elle alors que dans le film, ils échangent beaucoup en se regardant par la fenêtre de leur chambre et ça nous permet de le voir plus souvent lui. Même les moments passés ensemble ne l’incluent pas réellement du coup.

Je ne regrette pas d’avoir découvert le roman à la base du film que j’étais allée voir. Même s’il n’apporte pas beaucoup plus à l’histoire que je connaissais, ça reste le récit d’origine et c’est toujours intéressant de voir ce que l’auteur avait voulu nous faire découvrir.


[Blog] Quelques mots

Quand tu lires ce mail, on se sera rencontrés.
Ça aura été parfait.


[Blog] Les plus

[Blog] AmazonLe site officiel de l’auteure
Titre VO : Everything everything
Mon avis sur le film

*


[Blog] Du même éditeur

 [Livre] Larmes 1

Publicités

3 commentaires sur « Everything everything – Nicola Yoon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s