Amis et rien de plus – Kristan Higgins

[Livre] Amis et rien de plus

*

Editions : Harlequin – Mosaïc
Pages : 448
Sortie : 01/11/13
Prix : 19,90€

[Note] 4

Depuis l’adolescence, Chastity le sait : les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine, incollable en foot et imbattable aux fléchettes, sans jamais oser envisager quoi que ce soit de plus.


[Blog] Résumé

Depuis l’adolescence, Chastity le sait : les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine, incollable en foot et imbattable aux fléchettes, sans jamais oser envisager quoi que ce soit de plus. Comment pourrait-il en être autrement, alors que ses trois frères et son père peuvent se transformer en véritables serial-killers dès qu’un représentant de la gent masculine s’approche à moins de dix mètres d’elle ? Mais aujourd’hui, Chastity a décidé de prendre les choses en main et de trouver l’âme sœur, coûte que coûte. L’homme qui lui fera les quatre enfants dont elle rêve en secret. Alors, quand elle rencontre Ryan, un séduisant chirurgien, elle se dit qu’il est là, enfin, celui qu’elle attendait, celui qui aura le courage d’affronter son envahissante famille — cette famille qu’elle aime tant, par ailleurs. Oui, mais voilà, il y a aussi Trevor, l’ami de toujours, dont un seul regard suffit hélas à faire chavirer son cœur.


[Blog] Mon avis

Dernier livre de Kristan Higgins paru chez Mosaïc et forcément, j’ai sauté dessus! Comme à chaque fois, ce fut un régal. Il faut savoir que oui ce roman est très fi-fille, amour-amour et eau de rose mais c’est une nouvelle fois fait avec beaucoup d’humour, de fraicheur et de réalisme.

Le premier point que j’ai vraiment apprécié dans ce roman est le physique de l’héroïne. C’est un peu sur ça que se base l’histoire car elle est taillée dans le même moule que ses frères et du coup, elle a l’impression de ne pas beaucoup plaire. On a donc une femme qui préfère rester en basket montantes qu’en escarpins et qui a déjà réussi à porter un de ses copains sur plusieurs kilomètres… Dès les premières pages, ça annonce la couleur!

Chastity habite dans une petite ville et du coup une grande partie de la communauté qui l’entoure intervient dans l’histoire. Je trouve qu’on a vraiment l’impression d’y être du coup! On se retrouve au bar, à la caserne ou chez Chastity avec Bouton d’or et on prend vite nos marques.

Un point qui m’a fait tiquer par contre est le nom de certains personnages qui sont un peu trop proches et du coup je me suis emmêlée les pinceaux au début de l’histoire. ça a été très gênant dans le sens où je confondais un des frères de Chas et un des pompiers qui lui faisait de l’oeil ce qui a eu pour effet d’entrainer ce genre de réflexion: « Mais pourquoi son frère la regarde d’un oeil lubrique?! ». Voilà voilà.

Sinon, ce qui est intéressant aussi est qu’on ne suit pas que l’histoire de Chas. On suit en effet sa famille et ses collègues qui amènent leurs lots de bonheur et de problème mais sans non plus que ça parte dans tous les sens.

Pour terminer, je vous parlerai de l’Homme. Je l’ai bien aimé mais évidemment, pour que cela soit bien frustrant, l’auteur nous l’a fait un peu frileux… Il reste quelqu’un de bien et est surtout très attachant!

Encore une fois, je ne peux donc que vous conseiller de lire ce livre. Je trouve qu’au milieu de toutes ces fictions et du fantastique, c’est une jolie bulle de fraicheur qui arrivera à vous faire rire ou pleurer et qui surtout, amène au passage un peu de baume au coeur.


[Blog] Quelques mots

Moi, en revanche, je me suis débrouillée pour avoir une propension embarrassante à tourner de l’oeil à la vue du sang. Quand Elaina m’a demandé d’assister à la naissance de Dylan, j’ai failli me faire pipi dessus. […] à l’occasion de la circoncision du fils d’un ami, j’ai été prise d’un accès d’hyperventilation qui m’a fait tituber dans le buffet des hors-d’oeuvre, bousillant ainsi deux cent dollars d’oeufs mimosa, de saumon fumé et de boulettes de pain azyme. Quand il a fallu qu’on dissèque une grenouille, au lycée, je me suis évanouie, heurtant de la tête le rebord de la paillasse. Une fois revenue à moi, je suis aussitôt retombée dans les pommes à la vue de mon propre sang.


[Blog] Les plus

Le site officiel de l’auteur
Titre VO : Just one of the guys

*


[Blog] Du même auteur

Trop beau pour être vrai [Livre] Tout sauf le grand amour [Livre] L'amour et tout ce qui va avec

Publicités

4 commentaires sur « Amis et rien de plus – Kristan Higgins »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s