La Sélection, tome 1, Kiera Cass

[Livre] La sélection 1

Editions: Robert Laffont
Pages: 343
Sortie: 12/04/12
Prix: 16,90€

*

Résumé.
35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !
Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

*

Mon avis.
La Sélection, c’est un peu le livre à côté duquel on ne peut pas passer à côté en ce moment. On en entend énormément parler, et pour cause, il vaut réellement le coup d’être lu!

Tout d’abord, il faut savoir que je déteste les débuts de livres. L’histoire met toujours un temps fou à s’installer et tant que l’action réelle du livre n’a pas débuté, je m’ennuie un peu. Pour le coup, j’ai été prise dans les filets de la Sélection dès les premières pages et on nous parle de la lettre invitant America à s’inscrire au tirage au sort dès la première ligne. Pas de chichis, pas de blabla, on est tout de suite embarqué dans l’aventure et j’ai été conquise.

Le style de l’auteure est très fluide et je ne me suis pas emmêlée les pinceaux une seule fois. On en apprend assez sur les personnages, on les suit tout au long de l’aventure et on se plonge dans les émotions de notre héroïne pour partager avec elle les bons comme les mauvais moments.
Au fur et à mesure de l’histoire, j’ai remarqué quelques ingrédients que l’on peut retrouver dans d’autres livres: un peu de monde à la dérive, des castes pour organiser la population, un triangle amoureux, certains points qui me font penser à Orgueil et Préjugés et même un bout de la télé-réalité « Le Bachelor ». Au final, le mélange marche bien et on se laisse prendre au jeu.

Côté personnages, America est une bonne héroïne dans le sens où c’est une Madame Tout-Le-Monde qui atterrit dans un univers complètement nouveau mais qui arrive à rester elle-même. Elle garde ses convictions, son caractère bien trempé et son amour pour les pantalons.
Aspen ne m’a pas convaincue, je l’ai trouvé un peu lâche et il manque un peu de piquant et de surprises.
Par contre, le prince Maxon est très intéressant. Plus on avance dans l’histoire, plus on le découvre sous un autre jour et même si ce qu’il pense est assez évident, le dénouement est bien amené et j’ai trouvé sa timidité touchante.

Le seul point négatif? Le principe de la télé-réalité n’a peut être pas été assez utilisé et le côté pervers des caméras aurait pu être plus accentué. Mais bon, au final, on fait comme les autres concurrentes, on les oublie et on vit l’histoire telle quelle.

Remarque, je dis qu’il n’y a qu’un seul point négatif mais en fait il y en a un deuxième: j’ai été frustrée de devoir refermer le livre. Et oui.

Un énorme merci à Robert Laffont pour cette découverte!

*

– Taper sur les doigts? répète Gavril. Que vous reprochait-elle?
– En vérité, je l’ignore. Je pense qu’elle avait le mal du pays, tout simplement. Ce qui explique pourquoi je lui ai pardonné, bien volontiers.
– Donc elle est restée au palais?
– Oui. Elle est restée. Et j’ai l’intention de la garder près de moi un petit moment.

*

Ma note.
[Note] 4,5

*

*

Les plus.
Le site officiel de l’auteure
Un pilote pour une adaptation en série télé est en préparation!

*

Publicités

12 commentaires sur « La Sélection, tome 1, Kiera Cass »

  1. Bon bon bon, je sens que je vais valider mon panier amazon en lisant ton avis 🙂
    j’en ai lu quelques autres et j’avais pas craqué car se sont des bloggeuses qui lisent beaucoup de YA donc comme je suis pas toujours conquise j’hésitais ( bon j’arrête de raconter ma vie )
    merci pour cet avis éclairé, je crois que je vais foncer ^^
    bonne journée, bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s