Et tes larmes retenir – Charlotte Orcival

Editions : Harlequin – &H 
Pages : 298 
Sortie : 04/10/17 
Prix :

Alors voilà bien la vraie question à laquelle Julien et Anna vont devoir répondre : sont-ils prêts à donner tout ce qu’il faut pour vivre enfin leur histoire ?


[Blog] Résumé

Que feriez-vous si vous retrouviez l’amour de vos 16 ans ? Laisseriez-vous passer votre chance une seconde fois ? Julien, 32 ans, photographe, papa et divorcé, doit très vite répondre à ces questions lorsqu’un mois exactement après les attentats du 11 septembre, il retrouve dans un avion pour New York, Anna, l’amoureuse de son adolescence. Ebloui par la jeune femme qu’elle est devenue, Julien fait rapidement le choix de l’amour et se jette à cœur perdu dans une grande opération de séduction. Mais le monde dans lequel ils sont rentrés tous les deux de plein fouet est devenu incertain, fragile, difficile, à l’image de la relation qu’ils rebâtissent tous les deux… Alors voilà bien la vraie question à laquelle Julien et Anna vont devoir répondre : sont-ils prêts à donner tout ce qu’il faut pour vivre enfin leur histoire ?


[Blog] Mon avis

Tout d’abord, c’est un des rares livres que j’ai lu avec un narrateur masculin. C’est un point important à souligner car déjà, outre le fait que ça change de d’habitude du coup, c’est aussi intéressant d’avoir le point de vue d’un homme amoureux.

Et pour être amoureux, il l’est vraiment. J’ai beaucoup aimé suivre Julien dès ses retrouvailles avec Anna. On sent tout de suite que c’est une révélation pour lui, l’évidence même. Il reconnait ses torts quant à leur passé, a beaucoup changé, a eu une vie entre leur deux histoires… Bref, c’est un homme presque adulte et qui sait ce qu’il veut. C’est cette détermination qui en fait un personnage intéressant et touchant.

Je pense que je me suis par contre moins attachée à Anna. Même si elle a l’air d’être une belle personne, un peu perdue par rapport aux différentes drames qu’elle a vécu, mais aussi par rapport à ses sentiments, je n’ai pas autant accroché.
Au passage : petit regret sur les personnages secondaires que j’aurais aimé voir un peu plus, notamment Malo.

En ce qui concerne l’histoire en générale, je trouve très bien que l’auteure ne se soit pas reposée sur une simple idée de retrouvailles avec son premier amour. Le livre va bien plus loin, va en profondeur des sentiments et surtout : tout n’est pas rose. Loin de là.

Plus j’avançais dans les pages et plus j’aimais suivre ce couple qui réapprend à se connaître, qui construit une nouvelle vie ensemble et qui affronte les difficultés avec plus ou moins de difficultés.
La vraie vie en somme.

Ça aura été une belle romance qui m’a sorti du carcan habituel de ce que je lis. On est ici dans quelque chose de très réaliste et c’est dur de ne pas être touché. Ni d’en sortir indemne. (Rha cette fin !)


[Blog] Quelques mots

C’est de dos que cela s’est passé. La finesse de son cou, de ses épaules. Je l’ai reconnue grâce à cette image fixée dans ma mémoire. Elle avait grandi, une liane infinie avec des nouvelles rondeurs de poitrine et de hanches. Mais c’est en croisant son profil que tout s’est définitivement imposé à moi. Comme à l’époque. Comme il y a si longtemps. Une évocation de mon passé. Un flash de ma jeunesse. Quelqu’un que j’avais un peu oublié. Le souvenir qui l’a emporté ensuite, c’est la manière dont je l’avais laissée tomber. Comme une merde. Inévitablement. J’étais comme ça à l’époque. Et je peux dire que j’avais changé.


[Blog] Les plus

[Blog] Amazon

Le site officiel de l’auteure

*


[Blog] Du même éditeur

    [Livre] Bad 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s