Ma raison de vivre, tome 2 : Ma raison d’espérer – Rebecca Donovan

[Livre] Ma raison de vivre 2

Editions : Pocket – PKJ
Pages : 599
Sortie : 15/10/15
Prix : 18,90€

[Note] 1,5

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »


[Blog] Résumé

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »

Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant…


[Blog] Mon avis

Aïe aïe aïe. Voilà ce qui ressort de cette lecture.
Après un premier tome fort en émotions, qu’elles soient positives ou négatives, le soufflet retombe d’un coup avec ce tome.

Emma a réussi à sortir de son enfer quotidien, non sans quelques séquelles mais elle est soutenue par des gens qui l’aiment, d’une famille qui l’entoure et d’un amoureux transit. Même si tout n’est pas parfait, elle a de quoi s’en sortir.
Alors pourquoi plonge-t-elle la tête la première dans un nouvel environnement sordide ? N’a-t-elle rien appris ?
Je trouvais que le personnage était réfléchis, je comprenais à peu près sa décision de rester dans le premier tome mais là son entêtement ne rime à rien. Ok, elle a voulu tenter le coup, mais je ne comprends pas pourquoi elle persiste à s’enliser dans ce nouveau problème.

Concernant Ethan, on ne le voit quasiment plus au profit de Jonathan. Sérieusement ? Pourquoi avoir créé une histoire d’amour qui réussi à se construire malgré les embûches si c’est pour la passer au second plan et rendre l’héroïne complètement naïve vis-à-vis d’un nouvel homme qui entre dans sa vie ? Encore une fois, je ne comprends pas.

Sara et sa famille passent eux aussi à la trappe. Emma peut compter sur eux, ils l’aiment bien plus que sa vraie famille mais non, elle préfère les repousser et s’éloigner de cette stabilité familiale qu’on lui offre.

Ce roman remet complètement en question le personnage d’Emma qui est bien moins intéressant. Je pensais qu’elle subissait, qu’elle n’avait pas le choix, qu’elle restait dans sa famille pour de bonnes raisons et maintenant c’est à se demander si elle n’aime pas les drames. Après, loin de moi l’idée de dire qu’elle mérite ou qu’elle cherche les problèmes mais on aurait tout de même pensé qu’elle aurait retenu la leçon et qu’elle saurait ce qui est bon pour elle.

Le gros problème avec ce tome donc, c’est qu’on passe d’un roman puissant à des clichés. De plus, le roman est bien plus long que le premier et il faut sacrément s’accrocher pour le lire jusqu’au bout.
J’avais entendu de nombreux avis négatifs avant de commencer ma lecture mais ayant réellement beaucoup aimé le premier tome, je voulais me faire mon propre avis. Et je comprends maintenant.
On me soutient que le troisième roman est bien mieux et il a intérêt. Et en même temps je me dis que ça ne peut pas être pire.


[Blog] Quelques mots

– J’aimerais pouvoir revenir à ce temps où tout était parfait et où j’étais heureuse, prête à m’envoler.


[Blog] Les plus

Le site officiel de l’auteure
Titre VO : Barely breathing
Les autres tomes :
• 01 • Ma raison de vivre
• 03 • Ma raison de respirer

[Editeur] PKJ*


[Blog] Du même éditeur

[Livre] Digitale [Livre] Ma raison de vivre [Livre] Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers [Album] La fabuleuse histoire de la poire géante [Livre] L'épreuve 2

Publicités

7 commentaires sur « Ma raison de vivre, tome 2 : Ma raison d’espérer – Rebecca Donovan »

  1. C’est l’effet violence psychologique qui fait qu’elle est sous l’emprise de sa mère… Les mères toxiques sont comme ca.. c’est ce que j’ai reproché au livre en fait, qu’on mette trop le doigt sur l’alcool, mais qu’on voit pas suffisamment le fait que la mère est une manipulatrice perverse.. C’est dommage, plein de lecteurs n’ont pas compris Emma… Mais vraiment c’est très difficile de se sortir de l’emprise des manipulateurs.. la violence psychologique est tout aussi dangereuse que la violence physique… et le pire dans tout ca, c’est que c’est d’autant plus difficile de prouver les violence psychologiques car pas de trace, et justement la majorité des gens autour, ne comprennent pas les victimes car c’est le réflexe qu’on a : mais pourquoi rester ?..
    Malheureusement, quand y’a une emprise, c’est bien plus compliqué que ca …

    1. On le ressent l’effet psychologique, je vois bien que la mère pique ses crises contre elle avant de lui dire qu’il faut qu’elle reste. Malgré tout, après l’enfer du tome 1, j’ai du mal à comprendre qu’elle reste encore cette fois-ci.

      1. Elle espère.. quand on est sous l’emprise on espère qu’on arrivera à supporter… elle a vécu justement un calvaire avant.. elle espere retrouver ce qu’elle n’a pas eu avant.. elle se rattache au peu d’espoir qui lui est donné
        Perso j’ai eu du mal â comprendre pourquoi elle décidait directement d’aller y vivre.. mais après ça je comprends qu’elle se fasse manipuler par sa mère et même Jonathan. . Ce qui m’a décue par contre c’est Evan .. son absence etc. ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s